Aider les mustangs

Comment aider les mustangs ? Beaucoup d’associations pour la protection animale se sont engagées à défendre les mustangs afin qu’ils restent libres.

 

Chacun d’entre nous peut aider à son échelle et défendre les mustangs, voici des idées de participation active pour défendre la liberté de ces chevaux.

 

LES DONS

Grâce aux dons de chacun, même petites, cela permettra de faire avancer et bouger la situation. Sans moyens, les associations ont peu de marges de manœuvre pour sauver les mustangs. Grâce à l’argent donné, les associations procèdent à des opérations de sauvetages, rachetant les mustangs dans les centres d’adoption et essayant ensuite de les placer dans des sanctuaires de mustangs, où il retrouve une semi-liberté.

Les dons sont indispensables pour participer au sauvetage de mustangs et sont exonérés d’impôts!

Vous pouvez faire vos dons auprès deux associations très sérieuses luttant activement pour la défense des mustangs, en cliquant ici : 

 

Il y a aussi la possibilité de faire des donations "indirectes": par exemple en achetant un calendrier mustangs ou le film sur Cloud réalisé par Ginger Kathrens, vous vous faites plaisir ou vous faites plaisir à un proche et tout l'argent que vous dépensez ira directement à l'association pour aider les mustangs.

Vous pouvez consulter ici La boutique.


LES PÉTITIONS

Elles permettent de mobiliser un grand nombre de personnes pour défendre les mustangs. Des pétitions sont régulièrement mises en ligne pour s’opposer aux captures fréquentes des mustangs.

Une signature ne coûte rien mais peut faire avancer les choses : un lien sera régulièrement mis sur ce site internet pour vous amener à signer les pétitions : n’hésitez pas à signer et à faire signer votre entourage!


MOBILISER L'OPINION PUBLIQUE

Parler de cette cause aux gens près de vous, faites connaître la situation de ces mustangs, mobiliser l’opinion publique par les médias et les réseaux sociaux.

N’hésitez pas à contacter les médias spécialisés, chaines de télévision, presse équine, radios… et à partager les informations massivement sur les réseaux sociaux. Tout est bon pour mobiliser toujours plus de monde!