Le Spanish Mustang

 

Dans les mustangs sauvages présents sur les terres publiques des Etats-Unis, on distingue les mustangs des Spanish Mustangs.

Chez les mustangs « communs » (dit aussi BLM mustangs) on retrouve peu de souche commune avec les chevaux Espagnols importés en Amérique il y a quelques siècles et qui sont à l’origine du cheval mustang. Ce sont généralement des chevaux qui ont eu un apport de sang extérieur de chevaux domestiques depuis plusieurs années (influence notamment de pur sang anglais, quarter horse, et chevaux de trait). Les mustangs BLM vivent librement sur les terres publiques.  

Le Spanish Mustang quand à lui est le mustang le plus « authentique » et le plus fidèle à ses origines. Les spanish mustangs sont les descendants les plus directs des chevaux importés dans le Nouveau Monde. Certains les nomment même les « True mustangs ». Ils sont génétiquement très proches des chevaux Espagnols (d'où leur nom "Spanish Mustang), et ont subi très peu d'apport de sang d'autres races. 

Ces Spanish Mustangs ont réussi à se préserver car ils vivent des endroits très retirés et difficiles d'accès. Ils sont rares et on en compte moins de 2000 aujourd'hui.

 

Bien qu’il semble obligatoire de vouloir protéger tous les mustangs, on entend souvent parler de la protection des « Spanish Mustang », car ce sont les mustangs les plus authentiques et ce sont ceux qui ont su survivre depuis des siècles, malgré les nombreuses persécutions.

Nous faisons donc une présentation un peu plus axée sur les Spanish Mustangs, ces derniers ayant une dimension historique très importante.  

Leur Portrait

Répartition Géographique